Le corps sans vie d'une dame, portée disparue, a été repêché dimanche matin dans le canal à Blaton (Bernissart). Le décès n'est pas suspect. Le parquet de Tournai-Mons a demandé des devoirs complémentaires.Les services de secours de Wallonie picarde sont intervenus dimanche matin, vers 10h30, à la rue de Péruwelz à Blaton où un corps avait été repéré dans le canal à hauteur du pont du Malot. Une autopompe, un bateau et un véhicule de commandement ont été dépêchés sur place. C'est le cadavre d'une femme qui a été repêché par les pompiers. Il s'agit du corps de Monique H. (Haubourdin), une habitante de Bernissart âgée de 72 ans. L'identité de la victime a été confirmée, dimanche soir, par Hélène Walckiers, substitut du procureur du roi du parquet de Tournai-Mons. Selon la magistrate de garde, les premiers éléments de l'enquête permettent de dire que le décès n'est pas suspect. Le parquet a néanmoins ordonné des devoirs complémentaires afin de tenter de déterminer les causes précises du décès. Monique H. (Haubourdin) avait quitté à vélo son domicile de la rue Fraternité à Bernissart le jeudi 16 janvier dernier. Depuis, on ne l'avait plus revue. Nécessitant des soins, cette dame avait fait l'objet d'un avis de recherche de la police fédérale de Tournai. (Belga)