Une habitante grecque a été diagnostiquée positive au nouveau coronavirus sur l'île de Lesbos, où plusieurs centaines de migrants sont arrivés récemment, a-t-on appris lundi auprès de l'hôpital de Mytilène où elle a été admise. Cette femme de 40 ans, qui avait voyagé récemment en Israël et en Egypte, avait été placée dès dimanche à l'isolement et ses enfants ne se sont pas rendus à l'école lundi, a précisé la télévision publique ERT. Le ministère grec de la Santé a recensé lundi onze nouveaux cas de coronavirus, qui touche désormais 84 personnes en Grèce, mais n'a pas mentionné celui de Lesbos. Les autorités grecques avaient à plusieurs reprises exprimé leur inquiétude quant à la propagation de l'épidémie sur les îles grecques qui abritent des milliers de migrants. Plus de 1.700 nouveaux demandeurs d'asile sont arrivés la semaine dernière sur les îles de la mer Egée, dont la majorité à Lesbos, après la décision d'Ankara d'ouvrir ses frontières. A Lesbos, plus de 19.000 demandeurs d'asile se trouvent dans des conditions précaires dans le centre de réception de Moria conçu pour en accueillir moins de 3.000. (Belga)