Le Dernier QG de Napoléon, installé dans la ferme du Caillou le long de la RN5 à Vieux-Genappe, accueillera le samedi 13 octobre son premier événement "Entre deux temps - Le festival des initiatives locales". Il s'agit d'une organisation qui remplace le Marché de l'Empereur, et qui fera la part belles aux produits locaux, aux artisans qui travaillent à partir de matériaux de récupération, et aux initiatives locales respectueuses de l'environnement. Même la promotion a été réalisée dans cet esprit: les responsables ont distribué dans des lieux publics des bocaux réutilisables annonçant l'événement.Le nouveau nom du Marché de l'Empereur fait référence à l'histoire des lieux où l'événement prendra place: avant d'être le Dernier QG de Napoléon durant la bataille de Waterloo en 1815, le bâtiment aujourd'hui transformé en musée et propriété provinciale était la "ferme du Caillou". "Entre deux temps" mettra à l'honneur les produits naturels, le fait maison, la consommation locale et les pratiques évitant le gaspillage. Une démarche voulue sans culpabilisation et en gardant le meilleur de la modernité, selon les responsables. Une vingtaine de producteurs locaux et d'artisans du Brabant wallon travaillant avec des matériaux de récupération pour créer des habits, des accessoires et des bijoux seront présents le 13 octobre de 10 h à 18 h. S'y ajouteront des ateliers où le grand public pourra apprendre à fabriquer ses propres produits cosmétiques, revaloriser les anciens textiles ou encore tirer parti des plantes qui poussent dans la nature. Des animations ludiques permettront également aux participants de cuire leur pain sur place ou de s'initier à la réparation des vélos et des petits électroménagers. Les pratiques plus respectueuses de l'environnement font désormais partie de la nouvelle identité que la province du Brabant wallon souhaite donner au Dernier QG de Napoléon. Le personnel a suivi en interne des formations spéficiques et d'autres événements organisés sur place dans le futur suivront ces principes écoresponsables. La promotion du festival des initiatives locales n'a d'ailleurs donné lieu à aucune impression de flyers ou d'affiches: l'équipe organisatrice a choisi de se rendre dans les lieux publics (gares, marchés, etc.) pour distribuer non pas des dépliants en papier mais des bocaux réutilisables annonçant l'événement, et qui pourront être remplis sur place avec des produits vendus le 13 octobre. (Belga)