Le monde des technologies et des start-ups belges organisera, le week-end du 27 au 29 mars, un hackathon intitulé "Hack the crisis" pour faire face à la crise, inspiré des initiatives similaires dans le monde entier. "Différentes équipes travailleront ensemble, à distance, sur de vastes problèmes économiques et sociaux qui sont tous liés à la crise du coronavirus", ont indiqué les organisateurs dans un communiqué, mardi. Les développeurs, les entreprises, les acteurs technologiques, les instituts de recherche et autres créatifs sont invités à se réunir virtuellement pour trouver des solutions innovantes. Des événements similaires ont déjà été organisés en Allemagne, en Finlande et en Estonie, entre autres, et l'intérêt pour la mise en place d'un tel hackathon s'est également manifesté en Belgique. L'événement ne commencera pas avant vendredi à 17h, mais tout le monde peut déjà poster un défi ou un problème concret sur le site web hackthecrisis.be. "Après tout, tous ceux qui vivent actuellement en confinement devront faire face à des défis majeurs et mineurs", font savoir les initiateurs. Ils mentionnent, entre autres, l'éducation, la santé mentale et la distribution de nourriture. Après un premier appel, des dizaines d'entreprises, d'organisations et de leaders industriels belges se sont déjà inscrits pour fournir activement des connaissances et des ressources. Les résultats seront présentés lors d'une session en ligne le dimanche 29 mars à 18 heures. (Belga)