Un laboratoire de l'État russe a donné son aval à un potentiel vaccin contre le coronavirus après que l'équipe de développement l'a testé sur elle-même, relate un média, vendredi. "Il n'y a pas d'effets secondaires", selon le directeur de la recherche, cité par l'agence de presse Tass. Le centre national de recherche en épidémiologie et microbiologie Gamaleya, sous la tutelle du ministère russe de la Santé, a ainsi testé le fruit de son travail sur des employés volontaires. "Tout le monde est en bonne santé, heureux et prompt à effectuer pleinement son travail", ajoute encore le directeur. "Nous avons prouvé que le produit que nous offrirons au pays rencontrera le succès." Les chercheurs russes sont engagés dans une course au vaccin contre le coronavirus. Le pays compte plus de 325.000 cas, ce qui est - en nombres absolus - le deuxième plus lourd bilan au monde derrière les États-Unis. (Belga)