Kevin De Bruyne a été désigné Homme du match par l'UEFA au terme de la demi-finale aller de la Ligue des Champions remportée 1-2 par Manchester City sur la pelouse du Paris Saint-Germain, mercredi. "C'était un match en deux parties", a analysé De Bruyne au micro de BT Sport après la rencontre. "Nous avions bien commencé durant les dix premières minutes et avions un certain contrôle, mais le PSG est une équipe incroyable. Après 25 minutes, nous avons changé notre pressing et avons progressé. La seconde période était bien, bien meilleure.""En première période, nous étions trop pressés", a poursuivi le Diable Rouge. "Ce n'est pas la façon dont nous sommes organisés en tant qu'équipe. En seconde période, nous avons essayé de trouver les espaces en étant plus patients et je pense que nous y sommes parvenus. La progression que nous avons faite en tant qu'équipe était bonne." De Bruyne a égalisé de manière rocambolesque. Son centre enroulé, que personne n'a dévié, a surpris Keylor Navas, le gardien parisien. "Le but de l'égalisation était difficile pour le gardien, car il s'attend toujours à ce que quelqu'un touche le ballon." Au sujet du deuxième but, De Bruyne raconte: "Riyad Mahrez m'a demandé s'il pouvait tirer le coup-franc. Il a marqué, donc pourquoi devrais-je dire quelque chose?" "Nous savions qu'il y aurait des moments dans le match où nous allions souffrir", a encore détaillé le Cityzen. "Nous savions que nous devions travailler dur pour l'équipe, mais nous savions aussi que nous avions la qualité pour jouer contre eux. Ce sera également le cas au retour", programmé mardi prochain. (Belga)