Le gouvernement flamand a approuvé mardi un projet de "pacte local énergie-climat" par lequel il veut inciter les communes à se joindre aux ambitions climatiques de la Flandre. Le pacte sera discuté dans les prochaines semaines avec l'Union des villes et communes flamandes. Il contient une série d'objectifs concrets en matière de verdurisation de l'espace, de rénovation, d'économies d'énergie, de mobilité partagée, etc. Trois cents millions d'euros sont prévus pour soutenir les pouvoirs locaux.L'un des chantiers vise à verduriser la Flandre avec 6,6 millions d'arbres en plus d'ici 2030, 3.300 kilomètres de haie supplémentaires et un domaine vert en plus par 1.000 habitants. En matière énergétique, le gouvernement flamand ambitionne de réaliser une économie d'énergie annuelle de 2,09% pour les pouvoirs locaux, 150.000 rénovations supplémentaires et un projet d'énergie renouvelable participatif par 500 habitants. Pour ce qui est de la mobilité électrique partagée, les ministres Bart Somers et Zuhal Demir, en charge des Pouvoirs locaux et de l'Environnement, veulent mettre en place un système par 1.000 habitants, un point de chargement par 100 habitants et 6.600 kilomètres de pistes cyclables de qualité en plus. Les administrations locales pourront décider elles-mêmes quels objectifs elles veulent réaliser et ceux qui ne sont pas atteignables pour elles. (Belga)