Le chat bengal, issu d'un croisement entre un chat domestique et un chat léopard asiatique, est désormais autorisé en Région bruxelloise à partir de la cinquième génération, a indiqué dimanche dans un communiqué le ministre régional du Bien-être animal, Bernard Clerfayt. Il s'agit du premier type de chat hybride autorisé à Bruxelles. Cette décision fait suite au dernier rapport du Conseil bruxellois du bien-être animal qui recommande une telle autorisation à partir de la cinquième génération. "Cette espèce de chat est alors considérée comme domestiquée et pouvant présenter un comportement adapté à la vie en captivité", souligne le cabinet du ministre. Comme tous les autres chats, les bengals devront être enregistrés et stérilisés. A l'exception des bengals de 5e génération, tous les chats hybrides restent interdits en Région bruxelloise, y compris le bengal jusqu'à la quatrième génération. "Une phase de transition est mise en place afin que les chats hybrides actuellement détenus puissent continuer à l'être jusqu'à leur décès." (Belga)