Dès ce vendredi, les victimes d'attentats à l'étranger pourront accéder au site Internet www.attentatsetranger.be en vue de bénéficier d'un accompagnement médical, financier ou juridique. Le site Internet, créé à la demande des victimes, regroupe toutes les informations nécessaires en deux parties. La première, dédiée à l'assistance médicale et consulaire, traite de la phase de crise. Juste après un attentat, les premières questions que l'on se pose portent sur l'hospitalisation ou le rapatriement. Dans un deuxième temps, les questions concernent l'aide psychosociale, l'assistance juridique, les questions d'assurance et l'aide publique. "Les informations destinées aux victimes belges d'actes de terrorisme commis à l'étranger ont enfin été centralisées. J'espère sincèrement que cette initiative permettra aux victimes de trouver des réponses à toutes leurs questions et de les informer davantage sur l'aide des pouvoirs publics à laquelle elles ont droit", a commenté Koen Geens, vice-Premier ministre et ministre de la Justice. (Belga)