Le fédéral a débloqué une enveloppe de 500.000 euros pour les associations spécialisées dans le soutien et l'accompagnement des travailleuses et travailleurs du sexe, fortement impactés par la crise du coronavirus, indique vendredi la ministre de l'Intégration sociale, Karine Lalieux.Ce montant sera partagé entre cinq consortiums d'associations présents à Anvers, Gand, Bruxelles, Liège et Charleroi. "Les travailleuses et travailleurs du sexe méritent d'être soutenus et accompagnés comme tous les autres citoyens. Les associations accomplissent un travail remarquable à leurs côtés. Le subside de 500.000 euros leur permettra de renforcer leur présence auprès des celles et ceux qui en ont le plus besoin", a commenté la ministre. Cette dernière rencontrera par ailleurs, ce vendredi, des représentants des associations lors d'une réunion virtuelle afin d'échanger sur les difficultés rencontrées par le secteur, notamment en matière d'accès aux CPAS et d'accompagnement des victimes de violences (LGBTQIA+). (Belga)