Le groupe Luwa a présenté, jeudi en début de soirée, à Luttre (Pont-à-Celles), un système de détection de voitures à contre-sens. Dans le cadre du Plan Lumières 4.0, celui-ci devrait équiper 300 bretelles d'autoroutes wallonnes d'ici à la fin 2023.Le système en question s'appuie sur des caméras capables de repérer des voitures circulant à contre-sens. Dans ce cas de figure, le système d'éclairage se met alors à clignoter, une façon d'avertir tant le conducteur que les automobilistes à proximité. Le Centre Perex à Daussoulx est également averti dans pareille situation via une alerte qui lui parvient. En Wallonie, selon le groupe Luwa, un conducteur fantôme est signalé en moyenne tous les trois jours et les accidents impliquant un conducteur fantôme sont 7,5 fois plus mortels. Le Plan Lumières 4.0 est un projet réalisé sous forme de partenariat public-privé (PPP) entre la Sofico et le groupement Luwa composé de Citelum, CFE, Luminus et DIF. (Belga)