Un tribunal turc condamne huit personnes pour l'attentat de Gaziantep en 2016

Publié le à ANKARA (TUR)

Un tribunal turc a condamné jeudi huit personnes à des peines multiples de prison à vie pour leur rôle dans un attentat particulièrement sanglant commis en 2016 dans le sud-est de la Turquie et attribué au groupe djihadiste Etat islamique, selon des médias gouvernementaux.L'attentat-suicide avait fait 57 morts, dont au moins 34 enfants, au cours d'un mariage à Gaziantep (sud-est), près de la frontière syrienne, le 20 août 2016. Le président Recep Tayyip Erdogan avait accusé le groupe Etat islamique d'en avoir été responsable. Cette attaque, qui faisait partie d'une longue série d'attentats liés au conflit en Syrie, avait poussé Ankara à intervenir militairement de l'autre côté de la frontière. Huit accusés ont été condamnés jeudi à plusieurs peines consécutives de prison à vie par le tribunal, qui siégeait à Kayseri, en Anatolie, "pour des raisons de sécurité", a fait savoir l'agence de presse officielle Anadolu. Ils étaient inculpés de violation de la Constitution et de meurtre. Un des suspects a aussi été condamné pour le meurtre de trois policiers tués en octobre 2016 au cours d'un raid mené dans le cadre de l'enquête sur l'attentat du 20 août, a ajouté l'agence. La Turquie a été secouée en 2015 et 2016 par une série d'attentats très meurtriers attribués à l'EI ou au PKK, notamment à Ankara et à Istanbul, où l'aéroport Atatürk a été visé. L'attentat de Gaziantep a été le plus meurtrier de l'année 2016. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.