Touchée par la crise du 737 MAX et celle du Covid-19, la Sonaca va bénéficier d'une augmentation de capital de 50 millions et de prêts bancaires pour une cinquantaine de millions, rapporte samedi l'Echo.Au vu de la situation actuelle, "nous aurons moins de travail pendant longtemps, au moins deux ou trois ans. Nous avons donc persuadé nos actionnaires - qui sont des actionnaires publics à 100% depuis longtemps - de soutenir l'entreprise par une augmentation de capital. On ne peut donc parler ici d'une aide d'État", déclare au quotidien le CEO de l'équipementier aéronautique wallon, Bernard Delvaux. La Sonaca est propriété à plus de 90% de la Wallonie via l'invest public régional SRIW. Le solde est détenu par le fédéral à travers la SFPI. Concrètement, 100 millions devraient être réinjectés dans l'entreprise à travers deux opérations de refinancement. La SRIW et la SFPI procéderont à une augmentation de capital de 50 millions d'euros, répartie 50-50 entre les deux actionnaires. Du côté bancaire, les négociations se poursuivent de manière "très constructive" et devraient déboucher sur un prêt d'environ 50 millions, selon le CEO. En outre, un prêt subordonné de 25 millions accordé par la SRIW et la SFPI sera converti en capital pour renforcer les fonds propres. "L'ensemble nous permettra de passer à travers la tempête", estime Bernard Delvaux. (Belga)