La figure de l'opposition bélarusse Maria Kolesnikova a été arrêtée à la frontière avec l'Ukraine, a indiqué mardi à l'AFP le service des garde-frontières, ajoutant que deux autres opposants ont eux pu quitter le pays. "Kolesnikova est actuellement détenue", a indiqué le porte-parole des garde-frontières, Anton Bytchkovski, au sujet de cette opposante qui était la dernière des trois figures féminines de la campagne à la présidentielle contre le président Alexandre Loukachenko à encore être au Bélarus. Les deux autres, Svetlana Tikhanovskaïa et Veronika Tsepkalo, ont dû s'exiler. (Belga)