Les syndicats du secteur non marchand organisent une nouvelle manifestation jeudi à Bruxelles pour contester les économies du gouvernement flamand dans le secteur de la santé. L'épidémie de coronavirus ne les empêchera pas de manifester. "Nous avons eu des contacts avec le gouvernement et il n'y a aucun problème en plein air", explique Johan Van Eeghem de l'organisation socialiste BBTK. Il compte sur 5.000 à 7.000 participants.Les syndicats espèrent que la manifestation pèsera sur le contrôle budgétaire du gouvernement flamand. Ils exigent une réduction des économies annoncées dans la santé. "La qualité risque de chuter tandis que la charge de travail augmente", s'inquiète Johan Van Eeghem. "Le secteur est victime d'économies depuis des années. Même les employeurs tirent la sonnette d'alarme. Les gens doivent se rendre compte que le budget n'est pas épuisé, mais qu'il s'agit de choix politiques." La manifestation commencera à la gare de Bruxelles-Central et se dirigera ensuite vers le cabinet du ministre flamand du Bien-être Wouter Beke (CD&V). Le cortège passera également devant les bureaux du ministre-président Jan Jambon (N-VA). (Belga)