Une sonde japonaise a largué sur terre dans la nuit de samedi à dimanche de précieux échantillons recueillis sur un astéroïde situé à quelque 300 millions de kilomètres de distance.La sonde Hayabusa-2, de la taille d'un réfrigérateur, avait été lancée en décembre 2014. Elle a déposé une centaine de milligrammes de particules de l'astéroïde Ryugu -- "le palais du dragon" en japonais. Les scientifiques espèrent qu'elles fourniront des indices sur le système solaire à sa naissance il y a 4,6 milliards d'années. La capsule contenant les échantillons a pénétré dans l'atmosphère terrestre peu avant 2h30 du matin dimanche heure du Japon (18h30 samedi heure belge), créant une boule de feu semblable à la trace d'une étoile filante. La capsule a touché terre dans le désert dans le sud de l'Australie où elle sera récupérée dans une zone couvrant quelque 100 km carrés grâce au signal émis par ses balises. (Belga)