Une vingtaine d'avocats sont arrivés mercredi matin, au Justitia à Haren, pour la dernière audience de la chambre du conseil de Bruxelles dans le dossier des attentats du 22 mars 2016. Les trois derniers avocats de la défense vont plaider et le juge laissera ensuite la parole aux différentes parties pour d'éventuelles répliques.Le chef de la police fédérale, Marc De Mesmaeker, est également venu sur place mercredi matin, pour constater les nombreuses mesures de sécurité qui ont été prises pour la tenue de ces audiences, dans le nouveau bâtiment de justice, Le Justitia, aménagé sur l'ancien site de l'Otan à Haren. Depuis lundi, plusieurs victimes et proches de victimes se sont constitués partie civile, en plus des quelques 650 personnes qui avaient déjà fait cette démarche plus tôt. Environ 720 personnes sont constituées actuellement, selon le parquet fédéral. Le parquet fédéral a demandé, mardi, le renvoi aux assises de huit des treize inculpés et le renvoi de deux autres devant le tribunal correctionnel. Pour les trois derniers, il a requis le non-lieu. La chambre du conseil se prononcera dans les prochains jours, voire les prochaines semaines. (Belga)