La start-up néerlandaise Lightyear et le fabricant de pneus Bridgestone ont annoncé jeudi la commercialisation de leur voiture solaire électrique à longue autonomie à la fin de l'année. Grâce à cinq mètres carrés de panneaux solaires installés sur le toit du véhicule, ce dernier possède une autonomie de 725 kilomètres.Face à la crise climatique, le combat pour parvenir à une mobilité plus durable est crucial. Les voitures électriques se présentent de plus en plus comme l'alternative aux véhicules fonctionnant grâce à des combustibles fossiles. L'autonomie de ces voitures électriques apparaît toutefois comme un frein à leurs potentiels utilisateurs, selon un sondage réalisé en Europe auprès de 3.000 répondants par Bridgestone. La Lightyear One peut être la réponse à ces interrogations, veulent croire Lightyear et Bridgestone. Les panneaux solaires déployés sur le toit de la voiture fournissent les trois quarts des besoins en énergie sur une année, assure le CEO de Lightyear, Lex Hoefsloot. L'autonomie est de 725 kilomètres, même la nuit. La voiture se charge toute seule dès qu'elle est exposée au soleil. Dans les pays ensoleillés, il sera ainsi possible de rouler sans jamais la recharger. Si besoin, un point de charge est tout de même prévu, permettant de recharger la batterie en une heure. Le partenariat avec Bridgestone a permis de développer des pneus à faible résistance au roulement, afin de réduire la perte d'énergie et allonger ainsi l'autonomie de la voiture. Celle-ci dispose également de quatre moteurs incorporés dans les roues du véhicule ce qui permet de "maximiser l'efficacité énergétique sur tous les types de surface", selon Lightyear. La Lightyear One sera commercialisée en Europe à la fin de l'année 2021. Tout un chacun ne pourra cependant pas se l'offrir, la mise à prix étant de 150.000 euros. Elle sera donc destinée à un marché de niche, une position assumée par Lex Hoefsloot, ce dernier estimant ne pas pouvoir, dans un premier temps, proposer son produit à un prix plus accessible. Le but n'est toutefois pas de rester dans ce marché de luxe, a-t-il souligné. Lightyear a été créé en 2016 par un élève de la Solar Team Eindhoven, qui a remporté le Bridgestone World Solar Challenge en 2013, 2015 et 2017. La start-up collabore depuis ses débuts avec Bridgestone Emia (Europe, Russie, Moyen-Orient, Inde et Afrique). (Belga)