L'Allemande Ursula von der Leyen, présidente de la nouvelle Commission européenne, n'a pas encore dormi au Berlaymont, a révélé lundi un porte-parole de la Commission. Les travaux d'aménagement sont en cours mais son logement, au sein même du siège de la Commission au rond-point Schuman, ne sera pas prêt avant le début de l'année prochaine, a précisé Eric Mamer. La question intrigue et passionne la presse internationale, depuis que ce souhait de l'ancienne ministre allemande avait été révélé début octobre. La présidente de l'exécutif européen a demandé d'aménager un petit logement près de son bureau, de manière à économiser des coûts de sécurisation ainsi que du temps perdu dans les embouteillages. L'indemnité de résidence habituellement versée au président de la Commission en plus de son salaire sera certainement "adaptée", a répondu Eric Mamer lundi aux questions des journalistes, mais on ne sait pas encore dans quelle mesure. (Belga)