L'Argentin Diego Schwartzman, 13e mondial et quart de finaliste l'an passé, a pris la porte dès le 1er tour de l'US Open, battu par le Britannique Cameron Norrie, 76e mondial, 3-6, 4-6, 6-2, 6-1, 7-5. Norrie affrontera un autre Argentin au prochain match, puisque Federico Coria (103e mondial) a battu le Taïwanais Jason Jung, qui a abandonné au début du 5e set. Schwartzman, tête de série N.9, avait pourtant pris le contrôle du match en menant sans souffrir deux sets à rien. Mais il a eu un gros trou d'air qui a permis à Norrie, plus agressif notamment à la volée, de refaire surface. Au cinquième set, Schwartzman a su se relancer en breakant pour mener 4-3, profitant à son tour de la fébrilité de son adversaire, mais à deux points du match il a à son tour craqué, manifestement affaibli par des crampes. Norrie a enfin conclu sur le service de son adversaire, sur sa troisième balle de match, au bout de presque quatre heures de combat au cours duquel les deux joueurs se sont procuré pas moins de 58 balles de break, n'en convertissant respectivement que 11 et 8. (Belga)