Le Français Sébastien Ogier (Toyota) a décroché un septième titre de champion du monde des rallyes en remportant dimanche le Rallye de Monza, septième et dernière manche de la saison en championnat du monde (WRC).Après l'abandon d'Elfyn Evans, leader du championnat, samedi, la voie ouverte vers le titre était ouverte pour Sébastien Ogier. Le Français, leader à l'entame de la journée avec 17.8 secondes d'avance sur l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) et 22.1 sur l'Estonien Ott Tänak (Hyundai), devait inscrire 15 points en plus que son équipier britannique pour être champion. Une victoire en rapporte 25. Ogier profitait de la première spéciale du jour, l'ES 14, Pzero Grand Prix 3 (10,31 km), pour creuser l'écart, reléguant Tänak à 25.5 et Sordo à 28.2. Ogier a ensuite contrôlé durant l'ES 15, Serraglio 1 (14 km), signant le quatrième temps. Il comptait 20.8 d'avance sur Sordo et 21 secondes sur Tänak avant la Power Stage, Serraglio 2 (ES 16). Elfyn Evans a repris la course samedi afin de viser les cinq points de bonus dans la Power Stage finale, sachant qu'Ogier était assuré du titre en cas de succès. Lors de celle-ci, sur le célèbre circuit automobile de Monza, Ogier n'a pris aucun risque, signant le 7e chrono du scratch. Suffisant néanmoins pour remporter la course. Le Français devance Tänak pour 13.9 secondes et Sordo pour 15.3. Au classement final du championnat, Ogier s'impose avec 122 points, huit de plus qu'Evans. Tänak (105) est troisième. Thierry Neuville (87) termine à la quatrième place. Hyundai (241 points) remporte le championnat des constructeurs devant Toyota (236). Thierry Neuville n'a pas pris le départ dimanche. Il avait été contraint de renoncer à la journée de vendredi à la suite d'un accident l'ayant vu heurter un bloc de béton à une chicane. Comme le prévoit le règlement, le pilote peut repartir le lendemain, avec des pénalités, mais Neuville n'a pas roulé samedi, sa voiture n'ayant pu être réparée. Ogier, 36 ans, a décroché six titres consécutifs entre 2013 et 2018. L'Estonien Ott Tänak avait interrompu sa série la saison passée. Seul son compatriote Sébastien Loeb, avec ses neuf couronnes mondiales, a été plus titré qu'Ogier dans le championnat du monde des rallyes. La saison 2020 du WRC a été perturbée par le coronavirus. Le championnat avait été interrompu après la troisième manche, au Mexique, en mars. Il a repris en Estonie en septembre. Les organisateurs ont su ajouter quatre rallyes au programme, pour un total de sept sur la saison. Le rallye d'Ypres avait un temps été intégré au calendrier, mais a finalement été annulé. (Belga)