Le juge du fond pourra bientôt imposer aux personnes condamnées pour des faits de drogue de se rendre dans un port, a indiqué mercredi le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, en réponse à plusieurs questions parlementaires sur l'opération anti-drogue menée la semaine passée.Le port d'Anvers est l'une des premières plaques tournantes du trafic international de cocaïne. Un juge d'instruction dispose déjà de la possibilité de prononcer une interdiction de se rendre dans un lieu, par exemple un port, mais pas encore un juge du fond en cas de condamnation. La mesure sera intégrée dans une loi portant dispositions diverses. (Belga)