Conscients de la valeur de leur adversaire, les Red Lions ont pris les Black Sticks néo-zélandais à la gorge dès les premières minutes, samedi à Auckland, lors de leur victoire 6-2 contre la 8e nation mondiale qui pour l'occasion rentrait dans la compétition. Les champions du monde et d'Europe menaient déjà 3-0 après seulement 7 minutes de jeu avec deux buts de leur capitaine occasionnel Felix Denayer et un pc transformé par Tom Boon, élu homme du match. "La consigne était de mettre une énorme pression en début de match. Il fallait impérativement marquer les premiers", explique Victor Wegnez. "La Nouvelle-Zélande est une équipe difficile à manoeuvrer si elle est mise en confiance. Même après les trois premiers buts, on a essayé de ne pas relâcher. Ce n'est qu'au milieu du troisième quart-temps que nous nous sommes un peu désorganisés, mais sans véritable conséquence", précise le milieu de terrain. "Avec les deux bons matchs réussis en Australie, cela nous procure une chouette entame de Pro League. L'essentiel reste toutefois la mise en place de notre fond de jeu en vue des JO et cette compétition nous permet de continuer à tester de nouvelles choses." Contrairement à d'autres équipes européennes du top mondial qui posent fort leur jeu avant de se lancer en attaque, les hommes de Shane McLeod ont de plus en plus tendance à vite trouver de la profondeur. "C'est vrai qu'aujourd'hui la défense a pu rapidement jouer avec le milieu de terrain et ainsi plus facilement servir les attaquants. Mais bien d'autres éléments tactiques sont perfectionnés durant cette Pro League", laisse entendre Wegnez. A l'instar des Red Panthers, celui qui figure dans la liste des 5 nominés au titre de meilleur joueur du monde aurait aimé reprendre lundi un vol retour pour son pays. "Cela fait presque un mois que nous sommes partis de la Belgique, cela devient effectivement long. Mais nous sommes professionnels et irons en Inde pour gagner", conclu-t-il. Avant de retrouver le Kalinga Stadium de Bhubaneswar, leur rappelant leur magnifique épopée de décembre 2018 lorsqu'ils conquirent leur couronne mondiale, les Red Lions s'arrêteront deux jours en Malaisie, "pour un repos complet", avant de débarquer sur le sol indien mercredi soir. Les deux duels contre la nation hôte, classée 5e à la FIH, sont programmés les samedi 8 et dimanche 9 février, les deux jours à 17h00 locales (12h30 belges). (Belga)