Le 1er janvier 1921, l'agence télégraphique belge "Belga", âgée de quelques mois à peine, diffusait ses premières dépêches à sa clientèle de l'époque, composée de 45 journaux, 16 banques, neuf entreprises et du gouvernement belge. Cent ans plus tard, l'agence de presse occupe une place centrale dans le paysage médiatique belge et diffuse en continu des informations nationales et internationales tant en textes, qu'en photos et vidéos.L'agence Belga a fêté son 100e anniversaire cette année. C'est en effet le 20 août 1920 que Belga voyait le jour à l'initiative de l'ingénieur Maurice Travailleur et de Pierre-Marie Olivier, un juriste et économiste. Pas moins de 245 représentants du commerce et de l'industrie belges signèrent l'acte fondateur de l'agence nationale. En décembre 1920, la presse rejoignit l'actionnariat de l'agence. A la fin de Seconde Guerre mondiale, les grands éditeurs de presse belges devinrent les uniques actionnaires de Belga, ce qui est toujours le cas aujourd'hui. Après avoir racheté les activités belges des agences internationales Havas (devenue entre-temps l'Agence France-Presse - AFP) et Reuters à la fin 1920, Belga lançait enfin ses premières dépêches le 1er janvier 1921. Le service était d'abord uniquement en français mais, à partir de 1944, l'agence proposa des informations en néerlandais. Fait remarquable dans le paysage médiatique belge, la rédaction de Belga est toujours bilingue, près de 80 ans plus tard. A l'époque des premières dépêches en 1921, point d'internet: les abonnés recevaient les textes par courrier express et plus tard par téléphone. A partir de 1928, les dépêches ont été transmises par télex. L'agence a ensuite suivi de près les développements technologiques, qui ont émaillé ces longues décennies, pour entrer dans l'ère numérique du 21e siècle. Les premières dépêches concernaient exclusivement l'actualité étrangère et c'est à partir de 1925 que l'information nationale vint se greffer au portefeuille d'activités de l'agence. L'année 1921, baptême du feu pour l'agence Belga, fut notamment marquée par l'inhumation du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe à Paris, la naissance du prince Philip, duc d'Edimbourg, la création du parti communiste chinois, la condamnation à mort de Landru et la première utilisation d'un vaccin contre la tuberculose sur un enfant. Cent ans plus tard, forte d'une équipe de 100 journalistes et de 35 employés, l'agence Belga reste au coeur de l'information nationale et internationale 24h/24 et tous les jours de l'année, avec une production toujours plus riche en textes, photos et vidéos, couvrant toutes les facettes de l'actualité. (Belga)