Vote séparatiste en Ukraine: "élections illégales et illégitimes" pour Macron et Merkel

Publié le à PARIS (FRA)

Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ont jugé dimanche que les élections organisées dans l'est prorusse de l'Ukraine étaient "illégales et illégitimes", dans un communiqué commun."Ces soi-disant élections nuisent à l'intégrité territoriale et à la souveraineté de l'Ukraine", ont ajouté les deux dirigeants, qui se sont entretenus dimanche à Paris avec le président ukrainien Petro Porochenko, en marge des cérémonies du centième anniversaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale. Les chefs séparatistes actuel ont été donné vainqueurs selon les premiers résultats partiels des élections organisées dimanche dans l'est prorusse de l'Ukraine. L'organisation de ces scrutins a déclenché de vives protestations de Kiev et des Occidentaux, qui y voient la main de Moscou et les jugent contraires aux accords de paix de Minsk. "Elles sont organisées sous la menace des mitrailleuses russes, dans un territoire occupé" par la Russie, a lancé samedi soir le président ukrainien. "Au lieu de mettre en oeuvre Minsk et de s'avancer vers la paix", la Russie "institutionnalise le statu quo par le biais d'+élections+ truquées", a pour sa part dénoncé dimanche sur Twitter l'envoyé spécial de Washington pour l'Ukraine, Kurt Volker. Bruxelles a condamné samedi des scrutins "illégaux et illégitimes". La Russie et l'Ukraine sont à couteaux tirés depuis l'arrivée au pouvoir à Kiev en 2014 de pro-occidentaux dans la foulée du soulèvement du Maïdan, suivie de l'annexion par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée et du conflit avec les séparatistes dans l'Est. Kiev et l'Occident accusent la Russie de soutenir militairement les séparatistes, ce qu'elle dément malgré de nombreuses preuves. Les accords de paix de Minsk signés en février 2015 ont permis de réduire considérablement les affrontements, mais des flambées de violences continuent d'éclater périodiquement le long de la ligne de front, où quatre soldats ukrainiens ont été tués samedi. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.