Wall Street s'est confortablement installé dans le vert jeudi malgré la hausse record du nombre de demandeurs d'allocations chômage aux Etats-Unis et après le vote au Sénat d'un plan de relance de l'économie américaine pour faire face au coronavirus.Le Dow Jones Industrial Average a grimpé de 6,38%, à 22.552,17 points. Grâce à cette progression, la troisième d'affilée, l'indice vedette de la place new-yorkaise a quitté le "bear market" où il s'était installé il y a deux semaines. Cette expression, issue du jargon boursier, est employée quand le Dow Jones chute de 30% par rapport à son dernier record. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lui pris 5,60%, à 7.797,54 points, et l'indice élargi S&P 500 a gagné 6,24%, à 2.630,07 points. (Belga)