La justice américaine a ordonné jeudi la saisie de la cargaison de quatre tankers iraniens, du pétrole destiné au Venezuela pour le compte des Gardiens de la Révolution, que Washington considère comme une organisation terroriste.Le ministère américain de la Justice a déposé devant un tribunal fédéral de Washington une plainte et un mandat de confiscation pour les cargaisons les pétroliers Bella, Bering, Pandi et Luna, qui font actuellement route vers le Venezuela. Citant "une source confidentielle", la plainte de la justice américaine affirme que le pétrole est transporté pour le compte des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique du régime iranien. Le document cite notamment Mahmoud Madanipour, homme d'affaires ayant des liens avec les Gardiens, qui aurait organisé le transport de pétrole vers le Venezuela, utilisant des compagnies offshore et des transferts de bateau à bateau pour contourner les sanctions internationales contre le régime. "Les bénéfices tirés des ventes de pétrole financent les activités ignobles des Gardiens, notamment la prolifération d'armes de destruction massive et leurs véhicules, le soutien au terrorisme et toute une série de violations des droits humains, en Iran et à l'étranger", a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué. La justice américaine n'a pas précisé comment Washington avait l'intention de saisir les cargaisons. (Belga)