Emma Meesseman, 26 ans, a été élue MVP, Most Value Player, meilleure joueuse de la finale du championnat professionnel nord-américain de basket (WNBA) remportée par sa franchise Washington Mystics jeudi face à Connecticut 89 à 78. Washington remporte ainsi la série 3 victoires à 2 pour décrocher son premier titre WNBA. L'intérieure flandrienne aura été prépondérante durant les playoffs haussant encore son niveau de jeu durant les finales qu'elle terminera avec 18 points de moyenne pour 5 rebonds. Jeudi encore, elle s'offrait 22 unités, toujours en sortant du banc. Emma Meesseman avait été absente l'été dernier (pour cause de Coupe du monde avec les Belgian Cats) pour la première finale de Washington, perdue face à Seattle. Son coach, Mike Thibault avait alors déclaré qu'elle était la pièce manquante à son puzzle. "Je ne suis pas la pièce du puzzle qui manquait, je ne suis qu'une joueuse qui a aidé son équipe à gagner le championnat", a déclaré Emma Meesseman en recevant son trophée de MVP de la finale. "C'est ma famille maintenant et je veux partager ça avec elles, je les aime. La seule chose qui comptait était ce titre de champion". (Belga)