Troisième du Rallye de Monte Carlo le mois dernier, à nouveau sur la troisième marche du podium à l'Arctic Rally dimanche, deuxième rendez-vous du championnat du monde des rallyes WRC, Thierry Neuville (Hyundai i20) était content de son week-end, lui qui grimpe sur la deuxième place au général des pilotes."Pour nous comme pour l'équipe, le week-end a été important. On prend des points alors qu'on en avait laissé filer au Monte Carlo. Ce qui nous avait mis de la pression avec la réaction de notre boss. Je le comprends. Troisième ici, c'est très bien vu la position que nous avions pour prendre le départ. En plus on prend trois points dans la Power Stage", a confié Thierry Neuville bien conscient cependant que la communication avec son nouveau copilote Martijn Wydaeghe doit s'améliorer. "Nous avons perdu 5 à 10 secondes à cause de problèmes de communication. Il est néerlandophone et ce n'est pas toujours facile de se comprendre, en plus, il n'y a pas les automatismes que j'avais avec Nicolas (Gilsoul). Martijn prend des cours de français et cela va s'améliorer. Sa grande force est de rester toujours très calme", a ajouté le pilote germanophone qui sera au Rally Il Ciocci dans deux semaines (du 11 au 13 mars) en ouverture du championnat d'Italie sur une Hyundai R5. Le prochain rendez-vous en WRC est prévu du 22 au 25 avril en Croatie. (Belga)