Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) a remporté samedi soir le Rallye du Mexique mais n'a pas organisé de fête après la course pour célébrer cela. Le Français n'a même pas grimpé sur sa voiture, comme le veut la tradition. Le sextuple champion du monde se montrait plutôt critique à l'issue de l'épreuve et s'inquiétait pour les habitants locaux mais aussi pour lui-même. Le spectacle était assez inhabituel lorsque Sébastien Ogier est arrivé dans la zone d'assistance. Pas de champagne, pas de joie, mais bien une inquiétude mêlée d'une dose de critique. "Une victoire est une victoire, mais celle-ci est bien différente de toutes les autres. Cette course n'aurait jamais dû être organisée. J'espère que nous n'avons pas fait de mal aux Mexicains. Je rentre chez moi pour m'occuper de ma famille en ces temps difficiles. Prendre soin de moi, c'est ma priorité." Le Rallye du Mexique a été une grande déception pour Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupe WRC). Un problème électrique a poussé le Belge à abandonner vendredi alors qu'il se battait pour la victoire. "Cette course était un défi. Dommage pour notre problème d'hier. C'est difficile à accepter, mais ces choses-là arrivent. La voiture était bonne, nous avons montré notre vitesse et nous avons pu nous battre pour la victoire. Nous devons travailler dur dans les prochaines semaines pour éviter ces problèmes à l'avenir et revenir plus forts", a-t-il confié à l'issue de la 3e manche du championnat du monde. (Belga)