Elise Mertens (WTA 21) a souffert mercredi soir lors de son entrée en lice au tournoi WTA indoor de Linz, le dernier de sa saison 2020. La Limbourgeoise, 24 ans, tête de série N.2 du tableau a ainsi dû batailler plus de deux heures pour venir à bout de l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (WTA 162), 23 ans, issue des qualifications. Elle s'est imposée 2-6, 6-1 et 6-2, non sans avoir dû faire face à 10 balles de break pour en sauver 7. "Ce n'était pas mon meilleur match", a-t-elle confié. "J'ai rencontré des difficultés à me mettre dedans. Elle était agressive, frappait fort dans la balle et ne commettait pas beaucoup de fautes. Et moi, j'étais sur la défensive. J'ai essayé de changer la dynamique après la perte du premier set en rentrant un peu plus dans le terrain et en trouvant plus de longueur dans mes frappes. J'ai aussi servi plus dans son coup droit, mais je c'est surtout mentalement que j'ai pu faire la différence. J'étais prête pour la bagarre et je n'ai pas lâché. Elle avait un set d'avance, certes, mais elle devait toujours en gagner un deuxième." Au deuxième tour, ce jeudi, Elise Mertens aura rendez-vous avec la revenante Vera Zvonareva (WTA 173), 36 ans, qui, à l'instar de Kim Clijsters ou Serena Williams, a choisi d'effectuer un come-back après avoir donné naissance à une fille, Evelina en 2016. La Russe, ex-N.2 mondiale, finaliste à Wimbledon et à l'US Open en 2010, s'est surtout illustrée en double où elle vient de triompher à Flushing Meadows avec l'Allemande Laura Siegemund après avoir battu la N.1 belge au passage. "Je l'ai rencontré en double, mais le double et le simple, c'est tout de même différent", a-t-elle poursuivi. "Il faudra que je regarde un peu comment elle joue. Maintenant, c'est une joueuse qui possède énormément d'expérience. Elle a disputé des tonnes de matches. Et je suis très excitée à l'idée de l'affronter demain." (Belga)