Elise Mertens (WTA 21) ne prendra guère le temps de savourer sa fructueuse année 2020 qu'elle a achevée dimanche par une défaite en finale du tournoi WTA indoor de Linz contre la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 11), sa partenaire de double. Battue 7-5, 6-2, la N.1 belge a ainsi confié qu'elle ne prendrait qu'un jour de repos avant de se remettre au travail avec le regard tourné vers 2021. "Et encore, c'est parce que je dois voyager", dit Elise Mertens. "Pas de vacances au menu, non. Je n'aurai que quatre semaines pour me préparer, car ensuite, il faudra partir pour l'Australie vu la quarantaine qui nous y est imposée. Je dois donc commencer assez vite. Je ferai du physique mardi et je reprendrai le tennis la semaine d'après. Nous sommes en lockdown, mais vu que je suis professionnelle, j'ai le droit de m'entraîner. Je vais me préparer dans l'académie de Kim Clijsters, qui n'est qu'à un quart d'heure de chez moi. C'est idéal, car cela me permettra aussi de me ressourcer, recharger les batteries à la maison". Joueuse à avoir gagné le plus de matches cette année sur le circuit, avec 34 victoires, dont 23 depuis la reprise du circuit, début août, Elise Mertens sait d'ailleurs déjà ce qu'elle souhaite travailler dans l'espoir de franchir un nouveau cap la saison prochaine. "J'ai gagné beaucoup de matches, j'ai été très constante, mais contre des joueuses du Top 10 ou du Top 15, cela a été plus difficile", a-t-elle analysé. "Je n'ai battu qu'une fille du Top 10 (NdlR : Sofia Kenin à l'US Open). Il faut être au top contre ces joueuses-là. C'est très important de bien servir, car c'est par là que le point commence. Et de bien retourner aussi, d'attaquer la deuxième balle adverse. Le premier service, la première frappe seront des éléments très importants en vue de la saison prochaine. Je dois tâcher de devenir plus percutante". (Belga)