Deux semaines à peine après la reprise du circuit WTA suite à la pandémie du Covid-19, Elise Mertens (WTA 23) s'est qualifiée samedi pour la finale du tournoi sur terre battue de Prague. La Limbourgeoise, 24 ans, tête de série N.3, a battu au terme d'un nouveau match accroché la Tchèque Kristyna Pliskova (WTA 69) 7-5, 7-6 (7/4) après 1h56 de jeu. Dimanche, elle défiera Simona Halep (WTA 2), tête de série N.1, 28 ans. "Si on me l'avait dit, je ne l'aurais pas cru !", s'est exclamée Elise Mertens après sa qualification. "Je suis très heureuse. Ce fut un match très serré, qui s'est joué sur quelques points. Je savais que ce ne serait pas facile, car Pliskova sert très bien. On ne sait jamais si elle va frapper au T ou extérieur. La clé, c'était donc de parvenir à retourner son service et de saisir les occasions qui se présenteraient. Dans le tie-break, j'ai commis quelques erreurs (ndlr : elle fut menée 3-0 et 4-1), mais je suis restée forte mentalement. Je devais entrer dans l'échange, car alors j'avais l'ascendant." Et dire que la semaine dernière, sur la terre battue de Palerme, Elise Mertens s'était encore inclinée dès le premier tour, contre la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 199), issue des qualifications. Ce dimanche, elle briguera un sixième titre. "La semaine passée, je n'avais pas de rythme", a-t-elle poursuivi. "Ici, j'ai l'impression d'avoir grandi au fil des matches. J'ai également nettement mieux servi. La surface est aussi un peu plus lente et le rebond un peu moins haut, ce qui aide à ramener plus de balles. Et j'ai pris confiance. Mon niveau de jeu a été très bon et j'espère que je pourrai en remettre une couche en finale", conclut-elle. (Belga)