Karolina Pliskova (WTA 4) était satisfaite, samedi soir, de s'être hissée dans le dernier carré du tournoi WTA Premier 5 sur terre battue de Rome, au détriment d'Elise Mertens (WTA 20). La Tchèque, 28 ans, tenante du titre, qui n'avait pas brillé depuis la reprise, a tenu contre la Limbourgeoise, 24 ans, pour s'imposer 6-3, 3-6 et 6-0 après avoir mené 6-3, 3-1. "Mertens s'est battue de manière incroyable, mais je pense avoir livré un excellent match", a-t-elle confié après sa victoire. "Elle n'a pas abdiqué quand j'ai mené 6-3, 3-1 et elle a continué à y croire même quand elle était menée 5-0 dans le troisième set. Je pense que c'est ce qui explique qu'elle a gagné tant de matches ces dernières semaines. Elle est patiente et toujours positive. C'est un fameux atout. Et puis, elle joue bien au tennis. On voit qu'elle touche bien la balle. Elle a un super revers et joue très intelligemment. Ce ne fut pas un match facile, mais après la perte du deuxième set et je suis partie changer de tenue et revenue avec les mêmes intentions qu'au premier set." Du coup, c'est Karolina Pliskova qui retrouvera ce dimanche sa compatriote Marketa Vondrusova (WTA 19), 21 ans, pour une place en finale. La gauchère de Sokolov, finaliste à la surprise générale à Roland-Garros l'an dernier, a battu sèchement de son côté , 6-3, 6-0, Elina Svitolina (WTA 6), 26 ans, lauréate à Rome en 2017 et 2018. "J'ai déjà affronté Marketa, la dernière fois à Miami (NdlR : en 2019, victoire 6-3, 6-4), si je ne me trompe", a-t-elle poursuivi. "Elle est redoutable sur terre battue. Elle est capable de vous faire très mal jouer. On verra. Il s'agit d'une demi-finale et d'une bonne préparation pour Roland-Garros. Comme je l'ai dit, je sors d'un bon match contre Mertens, sans doute l'un de mes meilleurs cette année, ce qui n'est pas très difficile, vu que nous n'avons pas beaucoup joué. Et si je joue comme ce soir, je ne devrais pas avoir trop d'inquiétudes", a-t-elle conclu avec un petit sourire. (Belga)