Kirsten Flipkens (WTA 87) ne participera pas au WTA Yara Classic Valley, un tournoi sur surface dure doté de 442.000 dollars qui sert de préparation à l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem. La Belge n'est pas totalement remise après sa déchirure partielle du ligament talo-fibulaire antérieur encourue à Abou Dhabi début janvier. Elle l'a annoncé sur Instagram samedi."Je suis triste d'annoncer que je dois me retirer du tableau du Yara Valley Classic. Les deux dernières semaines ont été très difficiles en étant en quarantaine sans pouvoir avoir des soins au début puis limités ensuite à 15 minutes par jour...", a écrit la Campinoise. Flipkens s'était occasionné cette blessure au 2e tour du tournoi WTA d'Abou Dhabi le 8 janvier. Alors qu'elle avait remporté le premier set contre l'Américaine Sofia Kenin, 4e mondiale, elle a été contrainte à l'abandon après avoir heurté un panneau publicitaire qu'elle n'a pas vu car elle reculait. "Même si j'ai fait tout ce que je pouvais faire moi-même (glace, exercices,...), ce n'est malheureusement pas suffisant et cela ne m'a pas donné assez de temps à ma cheville pour être prête pour le tournoi." Désormais sortie de quarantaine, 'Flipper' va pouvoir recevoir un traitement médical complet afin d'être rétablie pour la première levée du Grand Chelem, qui commencera le 8 février à Melbourne Park. Après le retrait de Flipkens, il reste trois Belges en lice au Yarra Valley Classic, qui débute dimanche à Melbourne : Alison Van Uytvanck (WTA 65), Greet Minnen (WTA 110) et Ysaline Bonaventure (WTA 123). (Belga)