Bernard Wesphael - Qui est-il ? Son parcours, l'affaire, le procès Wesphaël, etc.

Quel âge a Bernard Wesphael ? Bernard Wesphael est né le 25 septembre 1958 à Waremme, en Belgique. Il a donc 62 ans. 
Qui est Bernard Wesphael ? Il est un homme politique belge, qui fait partie des membres fondateurs des partis politiques Ecolo (1980 à 2012) et Mouvement de Gauche (2012-2014). 
Quel est le dénouement de l'affaire Wesphael ? Le politicien a été jugé et acquitté le 6 octobre 2016 du meurtre de sa femme, Véronique Pirotton, au terme d'un long procès médiatique. Mme Pirotton est décédée le 31 octobre 2013, dans une chambre de l'hôtel Mondo à Ostende, dans des circonstances suspectes.

Le parcours politique de Bernard Wesphaël

Le parcours politique de Bernard Wesphaël

Bernard Wesphael passe son enfance dans la banlieue liégeoise. Tout comme son grand-père (décédé prématurément d'une silicose), son père est mineur au charbonnage de Chênée avant de devenir fonctionnaire. Le futur politicien, quant à lui, a d'autres ambitions : dès 16 ans, il quitte le domicile familial et s'engage dans l'armée. Il en est rapidement renvoyé pour mutinerie et indiscipline. Il part ensuite vivre en communauté dans les Cévennes, avant de revenir travailler à Liège comme éducateur. C'est alors qu'intervient la création du parti Ecolo. En 1982, le parti politique vert est élu pour trois échevinats, à Liège. En 1987, Wesphael obtient son premier mandat, en tant que conseiller provincial. En 1999, il devient tête de liste régionale, gagne l'élection et entre au parlement wallon. Il est réélu député wallon en 2004, malgré une chute de popularité - il s'est d'ailleurs présenté en 2003 à la coprésidence d'Ecolo mais sans succès. En 2009, il est réelu et obtient, cette fois, le meilleur score de sa liste. C'est également cette année-là qu'il devient chef de file du groupe Ecolo au Parlement wallon. En 2012, il retente sa chance pour la coprésidence du parti des Verts, mais termine dernier au scrutin. Il quitte Ecolo trois semaines plus tard, le 26 mars 2012. Le PTB (Parti du Travail de Belgique) essaye alors de lui faire rejoindre ses rang, tout comme le Parti Gauche, mais, finalement, Wesphaël décide de fonder son propre parti politique : le Mouvement de Gauche, qui se veut démocrate, radical, écologiste, laïc et citoyen. Pourtant, quelques mois après, en septembre 2013, il déclare vouloir quitter le parti fraîchement mis sur pied. Il ne le fait officiellement qu'en 2014. C'est également fin 2013 qu'éclate l'affaire Wesphaël, à la suite du décès suspect de son épouse, Véronique Wesphaël-Pirotton, dans un hôtel d'Ostende. Son procès sonne le glas de sa carrière. Il se représente en 2018 aux élections communales d'Awans, mais termine 63è des 96 candidats.

La vie privée de Bernard Wesphael

La vie privée de Bernard Wesphael

Bernard Wesphaël est papa de trois enfants : Saphia (née en 1993 et dont la maman s'appelle Acia), Elsa (née en 2019) et Femy Wesphael (né en 2007 et dont la maman s'appelle Yélonissé). Saphia et Femi sont nés avant le drame, de deux unions précédentes, et Elsa après.  

Acia est la maman de la première fille de Bernard Wesphaël. Ils se rencontrent en 1991, via la Fédération des jeunes écologistes européens, lors d'un rassemblement en Grèce. A l'époque, Acia était engagée au Parti vert en Bulgarie. Ils ont vécu 8 ans ensemble, au cours desquels est née leur fille, Saphia. Acia ne reconnaît pas son ex-compagnon dans le portrait d'un homme impulsif ou colérique, ni même possessif ou jaloux. L'ancien couple a gardé d'excellentes relations : l'ex-député à même logé chez Acia durant 6 mois, à sa sortie de prison. Leur fille, Saphia Wesphael, est aujourd'hui chroniqueuse chez LN24. Lors du procès, elle a expliqué sa relation forte avec son père, qu'elle voit comme son meilleur ami.

Yélonissé est la mêre de son deuxième enfant, Femy Wesphaël. Ils font connaissance via des amis communs, en 2003, et, la même année, Bernard Wesphael la rejoint au Bénin. Ils entament une relation de 2 ans, qui s'éteint à cause du manque de disponibilité de Bernard, trop passionné par son travail. Ils se quittent également en bons termes. 

En 2012, il épouse Véronique Pirotton en Toscane, après trois mois de relation. Celle-ci est journaliste et liégeoise également. Elle est, à l'époque, chargée de communication à l'ISoSL (l'intercommunale liégeoise de soins spécialisés) et participe à une émission littéraire à la RTBF. 
>> Découvrez notre portrait de Véronique Pirotton

Le 31 octobre 2013, Véronique Pirotton décède à Ostende, dans sa chambre à l'Hôtel Mondo, où elle passait quelques jours de vacances avec son mari. Les thèses du suicide et de l'assassinat sont alors évoquées. Bernard Wesphael est alors mis sous mandat d'arrêt le temps de l'autopsie et fait 10 mois de détention préventive, avant d'être libéré sous condition en raison de problèmes de santé. Le 6 octobre 2016, après un long procès médiatisé, la Cour d'Assises de Mons l'acquitte, en raison du doute raisonnable à propos de sa culpabilité dans la mort de son ex-épouse. Il est même indemnisé pour sa détention en octobre 2020. 
>> Découvrez le dossier sur l'affaire Wesphaël

Bernard Wesphaël se remarie en toute discrétion en décembre 2019, à Awans, avec une infirmière de 34 ans, déjà maman d'une jeune adolescente. Le couple accueille son premier enfant, Elsa Wesphael, le 6 juin 2019.