Les Bourses européennes remontent la pente, le Bel 20 tout proche des 3 500 points

La semaine commençait sur les chapeaux de roue pour les marchés européens, qui clôturaient largement dans le vert.

La Bourse de Bruxelles se rapproche à nouveau de la barre des 3 500 points.
La Bourse de Bruxelles se rapproche à nouveau de la barre des 3 500 points. ©BELGA

Bien orienté à l'instar de ses voisins européens, la Bourse de Bruxelles terminait la séance sur une hausse de 1,35 %, le Bel 20 remontant à 3 495,19 points avec tous ses éléments dans le vert à l'exception de Ageas (39,74) et Colruyt (23,13) qui cédaient 0,92 et 0,90 %. D'Ieteren (160,10) et Elia (119,80) progressaient de 3,16 et 2,66 %, VGP (75,80) et WDP (24,92) regagnant 3,27 et 2,13 % tandis que Solvay (92,22) et UCB (74,26) s'appréciaient de 2,76 et 1,17 %, arGEN-X (380,20) et Galapagos (45,42) de 0,40 et 2,16 %.

A la Bourse de Francfort, le DAX avançant de 1,51 % à 12 931,45 points. Même dynamique du côté de la Bourse de Paris, où le CAC 40 gagnait 1,59 % à 6 131,36 points. A la Bourse de Londres, le FTSE-100 s'appréciait de 0,64 % à 7 013,99 points.

Valeurs de clôture du 24 octobre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

AB InBev + 47,15 (46,55)

Ackermans + 139,00 (136,30)

Aedifica + 76,40 (75,65)

Ageas - 39,74 (40,11)

Aperam + 26,36 (26,20)

arGEN-X + 380,20 (378,70)

Cofinimmo + 82,00 (81,15)

Colruyt - 23,13 (23,34)

D'Ieteren + 160,10 (155,20)

Elia + 119,80 (116,70)

Galapagos + 45,42 (44,46)

GBL + 73,66 (72,56)

KBC + 50,10 (49,29)

Proximus + 9,68 (9,57)

Sofina + 188,30 (186,10)

Solvay + 92,22 (89,74)

UCB + 74,26 (73,40)

Umicore + 33,69 (33,14)

VGP + 75,80 (73,40)

WDP + 24,92 (24,40)

L'avis du Broker pour Ekopak, KBC, ING et Care Property Invest

Ekopak (-0,8% à 17,92 euros) a reçu un premier avis « conserver » de la part de Kepler Cheuvreux, l’objectif étant fixé à 19 euros. L’analyste souligne que le succès va dépendre du projet Waterkracht dans la région anversoise, qui se trouve encore dans une phase très précoce. L’analyste estime que le cours reflète de manière adéquate l’équilibre entre les risques et les opportunités pour le spécialiste du recyclage de l’eau. "La hausse des taux d’intérêt constitue un facteur d’incertitude pour les prochains mois."

Jefferies s’est intéressé aux perspectives des groupes bancaires du Benelux. KBC (+1,6% à 50,1 euros) a vu son objectif relevé de 64 vers 69 euros avec un avis maintenu à « neutre ». Le courtier maintient sa préférence pour ING (+1,7% à 9,85 euros), dont l’objectif a été remonté de 13,7 vers 16,3 euros avec une recommandation maintenue à « acheter ». S’il ne s’attend pas à des chiffres très enthousiasmants pour le troisième trimestre, il table toutefois sur une nette amélioration des marges d’intérêt dans le futur.

Care Property Invest (+1,7% à 15,86 euros) a vu sa recommandation maintenue à « acheter » chez KBC Securities, avec un objectif descendu de 34 vers 22,2 euros. L’analyste souligne la forte hausse de l’endettement, qui limite désormais le potentiel de croissance du portefeuille. "Le groupe pourrait avoir besoin de réaliser une augmentation de capital dilutive durant les prochains mois, ou réduire fortement leur plan d’investissement. Nous pensons que le marché a déjà pris en compte un scénario excessivement négatif."