Auto Les Régions vont avoir accès à la base de données leur permettant d’envoyer les amendes aux propriétaires des véhicules.

Les zones de basses émissions de la région bruxelloise et d’Anvers interdisent aux véhicules les plus polluants l’accès à leur ville, sous peine d’une une amende de 350 €.

Bémol : actuellement, les véhicules munis de plaques étrangères ne sont pas verbalisés.

(...)