Auto "Tant que la Flandre ne collabore pas, cette bande ne sert à rien", résume Benoît Godart.

Le 7 mai 2019, un projet pilote de covoiturage a été inauguré à grand renfort de communication, sur la E411 sur 4 kilomètres entre Wavre et Rosières, vers Bruxelles.

Depuis un mois ce vendredi, les véhicules de trois personnes et plus sont autorisés à emprunter la bande de droite, jusque-là réservée aux bus et taxis. La vitesse y est cependant limitée à 50 km/h, ce qui rend son utilisation intéressante uniquement en cas de bouchons.

Depuis un mois, les navetteurs qui se rendent à Bruxelles via la dorsale wallonne le constatent : (...)