Batibouw

Les maisons à ossature bois ont le vent en poupe depuis une bonne dizaine d’années. Charme, sensation, ressenti, mais également isolation et aspect durable ont fait de ce matériau naturel un incontournable de la construction résidentielle.

Le bois est doux et chaud au toucher, il régule l’humidité d’une bâtisse, évoque la nature, isole bien et diminue le risque d’allergies... La déferlante verte à laquelle nous assistons actuellement ne fait qu’amplifier ce « phénomène bois ». En effet, celui-ci nous relie à la nature et au besoin inné que nous avons d’être en contact avec elle.

Dans un tel contexte, il n’est pas étonnant que les maisons en bois séduisent un public toujours plus large. Il faut dire que le bois est également renouvelable, durable, isolant, avec une bonne hygrométrie... et qu’il offre un bilan énergétique positif car il exige peu d’énergie à la transformation. Et ce n’est pas tout : le bois permet une construction rapide et sèche. Il offre enfin une grande souplesse architecturale permettant des fantaisies que le traditionnel n’autorise pas. Le bois nécessite aussi moins de fondations et est donc adapté aux terrains en pente ou instables. Enfin, le bois présente une faible épaisseur, lui permettant de gagner des m² habitables (comptez 10% en moyenne).

Parmi ses faiblesses (il y en a aussi quelques-unes), citons la faible inertie du bois, son prix légèrement supérieur à celui du traditionnel, et ses qualités acoustiques moindres.

Grandes portées et originalité

L’un des grands atouts du bois - pour ceux qui souhaitent une maison vraiment exclusive - est sa modularité et sa souplesse. Cette flexibilité permet de réaliser de grandes portées, et des conceptions plus originales qu’avec des matériaux de construction traditionnels.

Autrement dit, grâce à cette forte résistance à la flexion, à la compression et à la chaleur, mais aussi cette grande capacité de portance, le bois permet de personnaliser un bien au maximum.

De plus, le bois est esthétique, et sublime les matériaux naturels auxquels il est associé, qu’il s’agisse du verre, de la pierre ou du métal...

Notons aussi que dans la plupart des maisons à ossature bois, la finition est invisible. Mais il est toujours possible d’opter pour des lambris de bois au charme inimitable. A l’extérieur, enfin, tous les types de revêtements sont possibles avec une maison en bois.

Un matériau idéal pour agrandir

Nous l’avons vu, le bois est léger, modulable, et rapidement monté. Dans un tel contexte, une extension en bois constitue une alternative intéressante. En effet, le chantier sera plus rapide, sec, et autorisera davantage de fantaisie architecturale. De plus, une extension à ossature bois s’adapte à tous les styles, qu’il s’agisse d’une maison contemporaine, cosy, classique, ou encore d’une fermette...

Une construction saine

L’un des gros points forts de l’ossature bois tient à sa construction « à sec ». Cela signifie que dès la fin du chantier, la maison ne compte aucune trace d’humidité et est immédiatement agréable à vivre. Les finitions peuvent également être réalisées de suite, ce qui s’avère particulièrement confortable. A plus long terme, le taux d’humidité demeure stable grâce aux propriétés hygrométriques du bois. Concrètement, en cas d’excès d’humidité, le bois va l’absorber, avant de la retransmettre quand la situation l’exigera (plus grande sécheresse...). Un véritable atout lorsqu’on sait qu’un air trop humide favorise la présence de germes pathogènes dans l’air, l’augmentation des charges électrostatiques, les allergies…