"Une semaine pour casser les codes" : voilà le défi que s'est lancé l'asbl "100 000 entrepreneurs Belgique" pour la quatrième édition de sa Semaine de sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat féminin. Au menu de cette semaine, l'asbl a prévu des rencontres, des témoignages ou encore tables rondes avec plusieurs dizaines d'intervenants.

 
#Hackstereotypes, pour démonter les clichés autour de l'entrepreneuriat dans certains domaines. © 100 000 Entrepreneurs

 

"L'objectif de cette semaine est de promouvoir la culture entrepreneuriale et la réussite au féminin auprès des jeunes femmes et des jeunes hommes de 13 à 25 ans", détaille l'asbl dans un communiqué.

#Hackstereotypes

En 2021, l'accent a été placé sur les métiers des "STEAM" (Science, Technology, Engineering & Mathematics + Arts), domaines encore largement dominés par la gente masculine. "En Belgique, seul un étudiant sur cinq choisit une orientation STEM dans l’enseignement supérieur, ce qui confère au pays le troisième score le plus bas au sein de l’OCDE. Parmi les étudiants entamant ces études, seulement 22 % étaient des femmes en 2015", avance l'asbl. "Dans une étude de Microsoft 'Closing the STEM gap', seulement 30 % des jeunes filles en secondaire pensent que les métiers liés à la programmation sont 'faits pour elles', et le pourcentage chute jusqu’à 20 % pour les jeunes femmes à l’université."

© 100 000 entrepreneurs

Il y a donc un vrai travail à effectuer dans le domaine des sciences et des nouvelles technologies afin de favoriser une plus grande mixité. Habituer les plus jeunes à associer ces disciplines à des visages féminins est une première étape à ne pas sous-estimer. "Les filles qui connaissent une femme dans une profession STEM sont effectivement beaucoup plus susceptibles de comprendre en quoi les STEM sont utiles et quels sont les métiers possibles pour elles (73 %) que celles qui n’en connaissent pas (53 %)."

Aller à la rencontre des jeunes

Durant cette semaine du 8 au 12 mars, l'association ira également à la rencontre des jeunes. "L’équipe de 100 000 entrepreneurs Belgique invite des femmes porteuses de projets et créatrices d’entreprises à se mobiliser et témoigner dans les écoles afin de sensibiliser les jeunes à la création d’entreprise, mais surtout à l’opportunité de s’entreprendre. Grâce à leur témoignage, nous souhaitons promouvoir la culture entrepreneuriale et la réussite au féminin. Écouter une femme entrepreneure, c’est donner envie aux jeunes filles d’avoir leur propre projet, d’oser et de pouvoir se projeter dans l’avenir."

Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de l'asbl.