Amazon s'attire (à nouveau) les foudres de la commission européenne

Le géant américain du commerce électronique Amazon enfreint les règles européennes de la concurrence dans le commerce en ligne.

AFP

C'est ce que dit la Commission européenne dans une première position. La Commission ouvre également une deuxième enquête sur une autre infraction possible. Amazon vend elle-même des produits aux consommateurs sur la plateforme, mais des vendeurs externes peuvent également y vendre des marchandises.

Selon Margrethe Vestager, commissaire européenne chargée de la concurrence, Amazon utilise à son propre avantage les données relatives à ces vendeurs externes - comme le nombre de commandes. Ce serait un abus de pouvoir, car Amazon peut, par exemple, se concentrer sur les produits les plus vendus.

"Maintenant que le commerce électronique est en plein essor et qu'Amazon dispose de la plus importante plateforme, il est important pour tous les vendeurs d'avoir un accès en ligne équitable aux consommateurs", déclare M. Vestager.

>> Lire aussi :  Tout comprendre sur la taxe Gafam