Après le Brexit : Soyez les bienvenus, mais moins qu’avant...

Lors du référendum sur le Brexit, la question de la libre circulation des personnes était un des enjeux cruciaux. A partir du 1er janvier, plus question pour les citoyens européens d'entrer comme bon leur semble au Royaume-Uni. Coup d’œil sur les changements à venir.

Londres accorde aux résidents de l’UE la possibilité de demeurer six mois d’affilée par an au Royaume-Uni. Pour un séjour d’une durée supérieure, il faudra demander un visa.
Londres accorde aux résidents de l’UE la possibilité de demeurer six mois d’affilée par an au Royaume-Uni. Pour un séjour d’une durée supérieure, il faudra demander un visa. ©Shutterstock
Tristan de Bourbon, à Londres et OleB
L’un des objectifs affichés des Brexiters était d’en finir avec la libre circulation des personnes, inscrite dans les traités européens. Il est accompli. Les conditions d’entrée et de séjour au Royaume-Uni vont changer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité