Pour Tractebel, il faut construire de nouvelles centrales nucléaires

Tractebel est un bureau d’ingénierie établi en Belgique. Cette filiale d’Engie croit beaucoup aux petits réacteurs nucléaires modulaires. Elle a écrit un “position paper” en leur faveur.

Les réacteurs modulaires sont moins grands et moins puissants que les réacteurs actuels, mais offrent une alternative intéressante, selon Tractebel.
Les réacteurs modulaires sont moins grands et moins puissants que les réacteurs actuels, mais offrent une alternative intéressante, selon Tractebel. ©Dirk Waem
Tractebel, filiale du groupe français Engie, est un bureau d’ingénierie établi en Belgique et qui emploie environ 5 000 personnes. Actif dans de nombreux domaines (éolien offshore et terrestre, photovoltaïque, centrales à gaz, etc.), Tractebel est aussi très impliqué...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité