Pour la 1ère fois, les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles en Europe

La Belgique est un des pays européens où les énergies éoliennes et solaires ont progressé le plus l'an dernier.

Pour la 1ère fois, les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles en Europe
©Jean Luc Flémal
Belga

Les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles comme source de production d'électricité pour la première fois l'an dernier dans l'Union européenne (UE27), selon une étude annuelle réalisée par les groupes de réflexion Agora Energiewende et Ember.

En 2020, les énergies renouvelables ont généré 38% de l'électricité produite en Europe, contre 37% pour les énergies fossiles. Les 25% restants sont issus du nucléaire.

"Alors que la Covid-19 a eu un impact dans tous les pays, cet impact sur la tendance générale d'un passage des énergies fossiles aux énergies renouvelables a été relativement limité", soulignent les deux think tanks. La crise sanitaire a par contre bien pesé sur la consommation d'électricité en Europe, qui a diminué l'an dernier de 4%.

La Belgique est un des pays européens où les énergies éoliennes et solaires ont progressé le plus l'an dernier, avec une croissance de 28%, derrière la Suède (+36%) et les Pays-Bas (+40%). Mais c'est le Danemark qui apparaît comme le champion du renouvelable avec 62% de son électricité générée par l'éolien et le photovoltaïque. La Belgique est dans la moyenne européenne avec 18,6% de son électricité issue de l'éolien et du photovoltaïque.

Parmi les énergies renouvelables, l'éolien a augmenté de 9% en Europe l'an dernier, alors que le photovoltaïque a bondi de 15%. La part de la biomasse et de l'hydraulique comme source d'énergie est stable depuis 2015.

S'agissant des énergies fossiles, le charbon a perdu du terrain aux quatre coins du Vieux continent alors que la part du gaz a reculé de seulement 4%. Par rapport à 2015, l'électricité produite par le charbon a été réduite de moitié (-48%). Le charbon, particulièrement polluant, représente désormais 13% du mix énergétique en Europe, contre 20% pour le gaz naturel.

L'intensité carbone de l'électricité produite en Europe est passée de 317 grammes of CO2 par KWh en 2015 à 226 grammes en 2020, constatent encore Agora Energiewende et Ember.

Selon les deux groupes de réflexion, le rythme de déploiement des énergies renouvelables reste toutefois insuffisant en Europe. Les nouvelles capacités éoliennes et photovoltaïques installées chaque année devront quasi atteindre quelque 100 térawatt-heure (TWh)(contre 51 TWh installés en 2020) pour permettre à l'Union européenne d'atteindre le nouvel objectif de réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre en 2030, estiment Agora Energiewende et Ember.