Oman, Chili, Australie... L’Europe devra importer son hydrogène vert mais est-ce rentable ?

Selon une étude réalisée par sept entreprises, il sera économiquement rentable d’importer de l’hydrogène vert.

Oman, Chili, Australie... L’Europe devra importer son hydrogène vert mais est-ce rentable ?
©DR
Les groupes Deme, Engie, Exmar, Fluxys, WaterstofNet, ainsi que les ports d’Anvers et de Zeebruges, réunis au sein de coalition d’importation d’hydrogène, ont annoncé les résultats d’une étude sur la faisabilité technique...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité