La Belgique reçoit 2 milliards d'euros de l'UE pour lutter contre le chômage

La Commission européenne a libéré ce mardi le quatrième versement de l'instrument SURE au bénéfice de neuf Etats membres, dont la Belgique. Le pays reçoit donc 2 milliards d'euros supplémentaires pour financer des programmes d'atténuation des risques de chômage dans le cadre de la crise liée à l'épidémie de coronavirus.

La Libre Eco avec AFP
La Belgique reçoit 2 milliards d'euros de l'UE pour lutter contre le chômage
©Belga Image

La Commission européenne a libéré ce mardi une quatrième tranche d'aide de l'instrument SURE, spécifiquement destiné à financer les programmes nationaux d'atténuation des risques de chômage dans le cadre de la pandémie de Covid-19. 

Il s'agit de prêts avantageux aux Etats membres, pour financer par exemple leurs programmes de chômage partiel exceptionnel "corona", ou leurs aides aux indépendants touchés par la crise. Ce jour, le quatrième versement SURE a eu lieu, au bénéfice de neuf Etats membres. La Belgique en fait partie et reçoit ainsi 2 milliards d'euros. Cette tranche s'ajoute aux 2 milliards d'euros touchés lors de la troisième salve de versements.

7,8 milliards d'euros en tout

En tout, la Belgique devrait recevoir 7,8 milliards d'euros en prêt, sous l'instrument SURE. La Commission libère l'argent en plusieurs tranches, chaque fois précédées de l'émission d'obligations sociales, qui financent ces prêts.

Jusqu'ici, les obligations SURE ont suscité un intérêt marqué du côté des investisseurs. La quatrième émission, du 26 janvier, comprenait des obligations à 7 ans et à 30 ans. Les bonnes conditions de prix obtenues sont répercutées sur les Etats membres bénéficiaires.