Voyage "essentiels" : "Le flou laisse la porte ouverte à l’interprétation"

Alors que les aéroports belges étaient quasiment à l’arrêt au printemps dernier, la situation est légèrement moins mauvaise en ce début d’année.

Voyage "essentiels" : "Le flou laisse la porte ouverte à l’interprétation"
©AP
Un confinement n’est pas l’autre. Alors que les aéroports belges étaient quasiment à l’arrêt au printemps dernier, la situation est légèrement moins mauvaise en ce début d’année. Et ce malgré cette interdiction des voyages non essentiels pour les résidents...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet