Vif débat sur la facture de sortie du nucléaire : "Il y a un risque que le coût réel dépasse l’estimation actuelle", indique la Creg

Une étude commandée par la ministre Tinne Van der Straeten (Groen) avait revu à la baisse le coût du CRM. Mais la Creg, le régulateur du secteur, conteste certaines hypothèses prises par le consultant choisi.

Via le CRM, des subsides seront accordés à des producteurs d’électricité afin qu’ils mettent de la capacité à disposition du réseau électrique : centrales au gaz, batteries, gestion de la demande…
Via le CRM, des subsides seront accordés à des producteurs d’électricité afin qu’ils mettent de la capacité à disposition du réseau électrique : centrales au gaz, batteries, gestion de la demande… ©BELGA
Le coût du mécanisme de rémunération de la capacité (CRM ou capacity remuneration mechanism) fait toujours l’objet d’un vif débat. Pour rappel, ce mécanisme d’octroi de subsides doit permettre à la Belgique de sortir du nucléaire...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet