Plan de sortie du nucléaire : le Conseil d’État pointe un risque de conflits d’intérêts

Le Conseil d’État estime qu’il faut limiter les pouvoirs attribués à Elia dans l’organisation du CRM.

Plan de sortie du nucléaire : le Conseil d’État pointe un risque de conflits d’intérêts
©BELGA
La ministre de l’Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen), a rédigé son projet de loi instaurant un mécanisme de rémunération de la capacité (CRM). Ce mécanisme doit permettre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet